Chlamydiose féline : Les ravages d’une bactérie

Chlamydiose féline : Les ravages d’une bactérie

Chlamydia psitacci ou encore chlamydiose féline est une bactérie qui touche les chats. Elle peut, en outre,  affecter les individus.

Symptômes

L’écoulement au niveau des narines et des yeux, une inflammation aux paupières : ce sont les premiers symptômes de la chlamydiose féline.

L’infection commence souvent dans un seul œil pour atteindre les deux yeux en quelques jours : la conjonctive de l’œil perd sa couleur rose pâle pour devenir rouge foncé. Les yeux sont tuméfiés et un écoulement jaune et épais apparaît.

Les chats peuvent également avoir des troubles de l’appareil respiratoire supérieur comme le nez, les sinus, le pharynx, le larynx et les bronches.

L’origine de cette maladie est une bactérie contagieuse .

Prévention

Pour prévenir cette maladie, il faut bien-sûr consulter un vétérinaire. Celui-ci procédera dans un premier lieu à un prélèvement oculaire à l’aide d’un coton-tige, puis les résultats du laboratoire révéleront si votre animal de compagnie est effectivement ou pas atteint de cette maladie. Le vétérinaire  vous recommandera d’effectuer un vaccin curatif à votre chat ou chaton et d’associer des antibiotiques (collyres et anti-inflammatoires). Le traitement est très efficace mais peut s’avérer plus ou moins long. Certains chats récupèrent rapidement.

Souvent,  les chatons profitent d’une immunité grâce au lait de leur mère qui les protège jusqu’à l’âge de 9 semaines. Ensuite, il convient de vacciner votre chat. Mais attention, le vaccin n’empêche pas l’infection et la colonisation de l’œil du chat.

Nous vous recommandons de vacciner vos chats dès la 8e ou la 10e semaine. Selon des études, les chiens présentent plus fréquemment des anticorps contre la chlamydiose que les chats.

Toilettage

N’hésitez surtout pas à prendre soin de votre félin, même si il est malade. Tous les chats ont besoin que leur propriétaire prenne soin d’eux pour avoir un bon poil. Une fois par semaine, essayez de lui brosser son poil, ensuite coupez-lui les ongles en appuyant délicatement sur les phalanges pour faire ressortir ses griffes une à une et coupez uniquement la partie translucide à l’aide d’un coupe griffe (que vous pouvez trouver à la pharmacie ou chez le vétérinaire).  Ensuite, essayez de laver votre animal de compagnie. Pour cela, il vous faut tout d’abord lui nettoyer, si besoin, ses yeux avec une compresse imbibée de sérum physiologique ou d’un produit de lavage oculaire à usage vétérinaire. Puis mouillez-le tout doucement à l’aide d’un gant.

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *